Pourquoi et comment le CNA s’ouvre-t-il à la participation citoyenne ?

Jusqu’à récemment, le CNA était une instance entièrement consacrée aux représentants des acteurs de la chaîne alimentaire, c’est-à-dire aux parties prenantes également appelées « corps intermédiaires ». En 2014, est parue la loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt (2014) qui confie au CNA une mission d’organisation de débats citoyens sur l’alimentation.

Appuyé par la Commission Nationale du Débat Public, le CNA a produit une méthodologie pour que l’ouverture à la participation citoyenne se fasse de la manière la plus vertueuse possible.

▶️ Consultez le guide méthodologique de la participation citoyenne au CNA

Pour certains des sujets qu’il traite, le CNA fait ainsi participer des citoyens pour recueillir leurs propositions sur une problématique donnée, pour bénéficier de leurs savoirs et pour mieux identifier les attentes sociétales.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est citoyen-alimentation2.png.

Une démarche de participation citoyenne est actuellement en cours sur le sujet de la prévention et de la lutte contre la précarité alimentaire. Cliquez ici pour en savoir plus

Une première expérimentation de recours à la participation citoyenne avait été conduite en 2021 sur le sujet des emballages alimentaires. Consultez l’avis citoyen et le document de réponse des membres du CNA aux citoyens participants.

Le saviez-vous ? Dans le cadre de son activité de veille, le CNA publie régulièrement une lettre d’information mettant en avant différentes initiatives de participation citoyenne sur l’alimentation. Vous pouvez vous y abonner en renseignant votre adresse-mail dans le bloc ci-contre !