Une démarche de participation citoyenne sur le sujet de la prévention et de la lutte contre la précarité alimentaire

En juillet 2021, les membres du Conseil national de l’alimentation ont choisi de travailler sur le sujet de la précarité alimentaire dans un contexte de forte augmentation des inégalités d’accès à l’alimentation (voir le mandat). Ils ont également décidé d’ouvrir ces travaux à la participation citoyenne.

Un groupe de travail appelé « cellule de la participation citoyenne » a alors été mis en place pour répondre aux différentes questions qui se posaient : quelle question poser aux citoyens ? à quel stade des travaux organiser les débats ? quels publics cibler ? etc.

Ce groupe de travail a proposé un dispositif participatif composé de 2 outils :

  • Des débats dits « autoportés » organisés sur le territoire français par une diversité de structures (conseils de développement, collectivités, associations etc.) de la mi-janvier à la mi-mars 2022.
  • Un panel de citoyens composé pour partie de personnes en situation de précarité alimentaire et qui s’est réuni à Paris sur 2 x 3 jours durant la dernière semaine de mars et la première semaine d’avril 2022.

La question posée pour tous les participants et participants (des débats autoportés et du panel citoyen) était :

« Que faut-il faire pour que chaque personne ait un accès digne à une alimentation suffisante et de qualité ? »

Les résultats de la participation citoyenne

67 débats autoportés ont été organisés au total, dont 59 en France métropolitaine et 8 en territoires d’Outre mer. Lire le compte rendu réalisé par le secrétariat interministériel du CNA.

Des planches de facilitation graphique reprenant les grands messages du compte rendu peuvent également être téléchargées via ce lien.

Le panel citoyen a produit un avis composé de 4 axes, 16 messages clé et 24 propositions. Lire l’avis du panel citoyen.

Ces résultats ont été présentés aux membres du groupe de concertation du CNA et ont enrichi l’avis 91 « Prévenir et lutter contre la précarité alimentaire » qui a été adopté en séance plénière le 19 octobre.

Un document de réponse a été adressé aux participantes et participants de la démarche et un événement de restitution a été organisé le 9 novembre permettant d’échanger sur la manière dont ont été étudiées et prises en compte les propositions citoyennes.

Le retour d’expérience de la démarche de participation citoyenne

Un retour d’expérience de cette démarche participative a été réalisé, en interrogeant l’ensemble des acteurs et actrices qui y ont participé de près ou de loin. Ce travail répondait à trois objectifs :

évaluer la démarche déployée ;

apporter un éclairage par rapport à la première expérience participative déployée par le CNA sur le sujet des emballages alimentaires ;

formuler des recommandations pour de futures démarches.

Envie d’en savoir plus sur le sujet de la précarité alimentaire ?

Découvrez les supports d’information préalable conçus pour la démarche participative :

Précarité alimentaire : de quoi parle-t-on ?

La fiche synthétique (cliquer sur le lien pour télécharger la fiche)

La planche de facilitation graphique

Les réponses apportées à la précarité alimentaire

La fiche synthétique

La planche de facilitation graphique + la planche focus aide alimentaire

Qu’est-ce que le CNA ? À quoi ce débat va-t-il servir ?

La fiche synthétique

La planche de facilitation graphique

Erratum : L’initiative de mise en place de paniers solidaires à Aurillac présentée en page 7 de la fiche « les réponses apportées pour prévenir et lutter contre la précarité alimentaire » est portée par le Secours Catholique.


Démarches passées

Sobriété en emballages alimentaires

Une première expérimentation de recours à la participation citoyenne sur le sujet des emballages alimentaires

En 2021, le CNA a mis en place un dispositif de participation citoyenne afin d’enrichir son avis portant sur les emballages alimentaires.

Des ateliers dits « exploratoires » portant sur le sujet de la sobriété en emballages alimentaires en général ainsi qu’un panel de citoyens réfléchissant plus particulièrement à la question de la vente en vrac ont ainsi été organisés.

Plus de 70% des recommandations formulées dans l’avis du CNA sur les emballages alimentaires ont un lien avec le débat organisé avec les citoyens.

Adhérent à la Charte de la participation du public, le CNA a répondu aux propositions formulées par les citoyens.

Lire l’avis des citoyens

Lire le document de réponse du CNA aux citoyens

Lire l’avis final du CNA sur la sobriété en emballages alimentaires

Pour cette démarche de participation citoyenne, le CNA s’est vu remettre un Trophée de la Participation et de la Concertation (3 étoiles)